Plan Canicule

Contact mairie

Mairie de Fonbeauzard

Place Simon Montariol

BP 90223

31142 Saint Alban

Tel :  05.61.70.23.38

Fax : 05.61.70.87.96

mairie @ ville-fonbeauzard.fr 

Formulaire de contact

 

Horaires d'ouverture de la Mairie

Du lundi au vendredi de

8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h00

 

Monsieur le Maire et les adjoints reçoivent sur rendez-vous.

Echo 79 septembre 2017

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Plan canicule - Les précautions à prendre pour vos proches et vous.

           

 Conduite à tenir en cas de déclenchement du plan canicule par le PRÉFET

- Fermez les volets, rideaux et fenêtres pendant la journée (tant que la température extérieure dépasse la température intérieure).

- Ouvrez les fenêtres la nuit en provocant des courants d’air.
- Si vous devez sortir faite-le le matin de bonne heure, tant que la température est relativement basse. 
- Portez un chapeau, des vêtements clairs et amples.
- N’attendez pas d’avoir soif. Buvez souvent de l’eau, des jus de fruits… 
- Mangez comme d’habitude mais en fractionnant les repas (des fruits, des légumes, du pain, de la soupe…)
- Ne consommez pas d’alcool.
- Rafraîchissez-vous : allez dans la pièce la plus fraîche de votre domicile.

- Prenez régulièrement dans la journée des douches, humidifiez-vous avec des brumisateurs ou avec un gant de toilette.
- Allez dans des endroits climatisés.
- Demandez de l’aide à un parent ou à un voisin si la chaleur vous met mal à l’aise. 

L’ ÉTÉ REVIENT ET AVEC LUI LE RISQUE D’UNE CANICULE

Dans le cadre de la prévention d’une éventuelle canicule, la mairie met en place un registre nominatif, la finalité de ce registre est de permettre l’intervention ciblée des services sanitaires et sociaux en cas de déclenchement du plan d’alerte et d’urgence.  Il est évident que ce registre est strictement confidentiel.

Comment s’inscrire ?
L’inscription sur ce registre est opérée à tout moment dès la déclaration de la personne concernée ou de son représentant légal, qui utilise tout moyen mis à sa disposition soit par écrit, à l’aide d’un formulaire mis à disposition à la mairie et que vous trouverez dans ce document, par appel téléphonique ou par courrier électronique. Lorsqu’elle émane d’un tiers cette demande doit être faite par écrit au Maire.

Le nom et prénom.
La date de naissance.
Qualité au titre  de laquelle la personne est inscrite au registre.
Adresse et numéro de téléphone.
Le cas échéant, les coordonnées du service intervenant à domicile.
La personne à prévenir en cas d’urgence.

Qui est concerné par ce registre ?
Des personnes résidant à leur domicile et âgées de  plus de 65 ans ou 60 ans lorsqu’elles sont reconnues inapte au travail.
Des personnes adultes handicapées bénéficiaires de l’allocation (AAH), de l’allocation compensatrice (ACTP) d’une carte d’invalidité ou de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ou encore titulaire d’une pension d’invalidité du régime de base de la sécurité sociale ou au titre des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre.
Déficients respiratoire

Si vous connaissez des personnes qui entrent dans le cadre de ce registre signalez-les à la mairie au 05.61.70.23.38 qui prendra contact avec elles.
En cas de déclenchement du plan canicule, la mairie, par le biais du CCAS, met en place une organisation qui comprend :
Des visites régulières au domicile des personnes fragiles : personnes âgées, déficientes respiratoires, handicapées isolées ou non, qui se sont signalées.
La fourniture de bouteilles d’eau, de brumisateur d’eau, de plus vous pouvez toujours disposer du transport grâce au mini bus mis à disposition par la commune.
Il est aussi possible de passer plusieurs heures dans un local municipal climatisé.
Il vous sera donné des conseils pour lutter contre la chaleur.

INFORMATIONS ET CONDUITE A TENIR EN CAS DE CANICULE

L’exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l’organisme.

1) Que risque-t-on ?
                                     * Une déshydratation.
                                     * L’aggravation d’une maladie chronique.
                                     * Un coup de chaleur.

2) Certains symptômes doivent vous alerter :
    * Des crampes musculaires au niveau des bras, jambes, ventre…
    * Plus grave un épuisement peut se traduire par des étourdissements, une faiblesse, une insomnie inhabituelle.

                  Comment affronter la canicule ?

1) Protégez-vous de la chaleur.

- Évitez les sorties et encore plus les activités physiques (sport, jardinage, bricolage) aux heures les plus chaudes.
- Si vous devez sortir, restez à l’ombre. Portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de couleur claire. Emportez de l’eau.
- Fermez les volets et les rideaux des façades exposées au soleil.
- Maintenez les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à  la température intérieure.                                                                                                         - Ouvrez les la nuit, en provoquant des courants d’air.


2) Rafraîchissez-vous.

- Restez à l’intérieur de votre domicile dans les pièces les plus fraîches.
- Si vous ne disposez pas d’une pièce fraîche chez vous, rendez-vous et restez au moins deux heures dans des endroits climatisés ou, à défaut    dans des lieux ombragés ou frais (supermarché, cinéma…) à proximité de votre domicile.

- Prenez régulièrement dans la journée des douches, bain et/ou humidifiez-vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur ou d’un    gant de toilette. Vous pouvez aussi humidifier vos vêtements.

3) Buvez et continuez à manger.


- Buvez le plus possible, même sans soif : eau, jus de fruit..
- Mangez comme d’habitude mais en fractionnant les repas (des fruits, des légumes, du pain, de la soupe…)
- Ne consommez pas d’alcool.

4) Demandez conseil à votre médecin, pharmacien.

- Si vous prenez ou si vous voulez prendre des médicaments, même s’ils sont en vente sans ordonnance.
- Si vous ressentez des symptômes inhabituels.

5) N’hésitez pas à aider et à vous faire aider.


- Demandez de l’aide à un parent ou à un voisin si la chaleur vous met mal à l’aise.
- Informez-vous de l’état de santé des personnes isolées, fragiles ou dépendantes, de votre entourage et aidez-les à manger et à boire.


UN RISQUE GRAVE : LE COUP DE CHALEUR.

Il peut survenir lorsque le corps n’arrive plus à contrôler sa température qui augmente alors rapidement.

Il se repère par :
            Une agressivité inhabituelle.
            Une peau chaude, rouge et sèche.
            Des maux de tête, des nausées, des somnolences et une soif intense ?
            Une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Les sportifs, les travailleurs manuels exposés à la chaleur, les nourrissons, les personnes âgées, les personnes atteinte d’un handicap ou d’une maladie chronique (insuffisants respiratoires) sont particulièrement sensibles aux coup de chaleur.

ATTENTION ! UNE PERSONNE VICTIME D’UN COUP DE CHALEUR EST EN DANGER DE MORT.


- Appelez immédiatement les secours en composant le 15.
- En attendant, transportez la victime dans un endroit frais, faite la boire, enlevez ses vêtements, aspergez-la d’eau fraîche ou couvrez-la de linges  humides et faite des courants d’air.

INFORMATION SUR LE PLAN CANICULE
Il existe trois niveaux dans le plan canicule :                                                                                             

- Niveau 1 : état de veille saisonnière : Cette phase est activée automatiquement du 1er juin au 31 août. Mise en place d’un numéro d’information, le 0800 06 66 66. Et d’un site internet « www.sante-sports.gouv.fr/canicule-et-chaleurs-extremes.html » indique les bons réflexes à adopter en cas de grandes chaleurs.


- Niveau 2 : mise en garde et actions (MIGA)
Ce niveau peut-être activé par le Préfet si les prévisions indiquent des températures prévues de 21° minimum la nuit et 36° minimum le jour pendant 3 jours consécutifs.


- Niveau 3 : mobilisation maximale,
Le passage à ce niveau est décidé par le premier ministre, sur proposition du ministre de l’intérieur ou du ministre de la santé. Le Préfet peut également déclencher ce dispositif au niveau local compte tenu de la situation météorologique et sanitaire dans son département.

Rappel des numéros de téléphone d’urgence :
SAMU : 15                                                                                                                                                                    

Sapeurs Pompiers : 18                                                                                                                   

Numéro d’urgence européen : 112